Abd-ru-shin

 

L'AUTEUR  :  ABD-RU-SHIN




L’auteur du Message du Graal est né le 18 avril 1875 en Allemagne à Bischofswerda, près de Dresde, dans l'auberge que tenaient ses parents. Il porta le nom civil de Oskar Ernst Bernhardt. 

Il fit des études commerciales puis travailla à son compte dans le commerce.

A partir de 1900, il entreprend plusieurs grands voyages à travers le monde : Orient, Turquie, Anatolie, Hongrie, Grèce, Suisse, USA, au cours desquels il accumule un grand nombre d'expériences vécues, grâce à ses contacts avec le monde et avec des personnes de différentes cultures, et qu'il met à profit dans son activité littéraire. Il écrit des récits romancés de voyage ("Parmi les peuples étrangers", dont l’action se déroule à Istanbul, à Smyrne, en Anatolie, en Arabie, en Inde), une comédie, un scénario de film ainsi que des nouvelles ("Le Bracelet", "Annita"). C’est au cours des années 1909 à 1912 que se déploie son activité de dramaturge pour des pièces notamment représentées au théâtre de Mainz et de Kassel en Allemagne. Il obtint un certain succès pour ses pièces de théâtre et ses récits de voyages.

Comme il se trouve en Angleterre au moment de la 1ere guerre mondiale, il est arrêté en tant que citoyen allemand et emprisonné sur l’île de Man jusqu’à la fin de la guerre. C’est là que, dans l’isolement, le silence et la paix, il fait le bilan de ses nombreuses expériences vécues et réfléchit sur le sens de la Vie, sur l’être humain, sa place dans la Création et son destin. Au cours de cette période de réflexion solitaire,  un puissant savoir, issu de la Vérité, s’éveille en lui, des connaissances et des forces nouvelles affluent vers lui depuis les Hauteurs, depuis la Source.
Un profond désir naît en lui, celui de vouloir partager ses immenses connaissances sur le sens de la vie, de la naissance à la mort, et sur le rôle de l’homme dans la Création en rapport avec le Créateur, afin d’apporter son aide et de montrer le chemin conduisant hors de la misère spirituelle. Il choisit le nom de Abd-ru-shin en relation avec une vie terrestre antérieure au cours de laquelle il s’était préparé pour son activité future.

Lorsqu’il est libéré, en 1919, il retourne en Allemagne, où il s’installe près de Dresde, et reprend ses activités littéraires et commerciales. C’est là qu’il rencontre Maria, veuve d’August Freyer, mort pendant la première guerre mondiale. Elle a alors déjà trois enfants : Irmgard, Alexander et Elisabeth. En 1923, il divorce de sa première femme Martha et part s’installer en Haute-Bavière avec Maria qu'il épousera en 1927. 

Il commença la rédaction de son Message du Graal dès son retour d'Angleterre en écrivant des exposés qu'il publia et qu'il expliqua au cours de conférences publiques dans plusieurs pays européens. Le nouveau savoir qu'il apporta dans de multiples domaines sur la Création bouleversa les connaissances de l'époque. 
Ces écrits et conférences furent ensuite réunis dans le Message du Graal au cours des années vingt.

A partir de 1928, Abd-ru-shin vécut avec sa famille sur le Vomperberg (région du Tyrol) en Autriche où il poursuivit son activité littéraire tout en développant des activités caritatives. A partir de là, des personnes ayant reconnu les valeurs exceptionnelles du Message du Graal, désirant édifier un modèle de vie allant dans le sens de cette œuvre, s'installèrent bientôt dans son entourage. Par ailleurs, des personnes appelées reçoivent, par clairvoyance, grâce à la présence de Abd-ru-shin, des récits concernant l’histoire de l’humanité et la vie des différents Porteurs de Vérité : « Krishna », « Zoroastre », « Lao-Tseu », « Bouddha », « Mahomet », « Moïse », « Jésus », etc… 

Cependant la prise de pouvoir du national-socialisme mit violemment fin à son activité. En 1938, la « Wehrmacht » envahit l’Autriche, Abd-ru-shin est arrêté par les SA, sa famille est consignée, le Vomperberg doit être évacué, réquisitionné par les nazis, le Message du Graal et sa diffusion sont interdits. Toute activité publique se rapportant à ce qui lui tenait à cœur lui est interdite, et les adeptes du Message du Graal ne sont pas autorisés à entrer en contact avec lui.  Grâce à la persévérance de certains de ses proches, Abd-ru-shin est libéré en septembre 1938  mais assigné à résidence, surveillé en permanence par la Gestapo

À la suite de ces années de bannissement et d'isolement, Oskar Ernst Bernhardt, de nom de plume -Abd-ru-shin- décède prématurément à Kipsdorf le 6 décembre 1941, à l'âge de 66 ans.

Herbert Vollmann, témoin de sa vie écrivit : 
"Tous ceux qui eurent l’occasion de rencontrer Abd-ru-shin furent profondément impressionnés par son naturel simple et sa manière d’être empreinte à la fois de bienveillance et de noblesse". 
De même, il fut écrit à son sujet dans un journal de Munich en 1933 : «Il y a quelque chose de mystérieux autour de lui, qui parle à travers son regard clair, perçant et en même temps bienveillant et qui semble être un salut des lointains lumineux.»

Abd-ru-shin a toujours été un farouche opposant de tout culte de la personnalité. Il voulait que l’attention de ses lecteurs soit concentrée sur le contenu de son œuvre, sur la Parole, et non sur l’auteur.
Le Message du Graal constitue un savoir vivant que Abd-ru-shin n’a pas réalisé à partir des enseignements des temps anciens mais, qu’en toute conviction, il a puisé en lui-même, révélant ainsi quelle est son identité véritable

"….. Ce que je veux, c’est combler les lacunes qui, dans les âmes humaines, sont autant de questions restées sans réponse jusqu’à ce jour et qui tourmentent chaque penseur sérieux s’il cherche sincèrement la vérité." 

Abd-ru-shin